Les forces de caractère

 

Des chercheurs en psychologie positive ont développé une classification des forces de caractères et des vertus. Ce qui la distingue des classifications existantes est qu’elle se fonde sur une approche scientifique. Les forces de caractère ont été sélectionnées en fonction de critère et font l’objet d’une échelle d’auto-évaluation qui permet de mesurer à quel point chaque force est présente.

 

La classification a pour but de donner un langage commun sur le meilleur de l’être humain, comme ce qu’a fait le DSM, un manuel psychiatrique pour les faiblesses, les troubles et les maladies mentales, mais en évitant les erreurs de ses concepteurs. Cette classification participera ainsi du rééquilibrage de la psychologie.

 

Les chercheurs ont identifié 24 forces de caractère regroupées en 6 vertus. La vertu des forces de la sagesse et de la connaissance regroupe les forces de caractère de la créativité, de la curiosité, de l’ouverture d’esprit, de l’amour de la connaissance et du discernement.

 

Les forces du courage regroupent la bravoure, la persévérance, la probité et la vitalité. Les forces de l’humanité regroupent l’amour, la bonté et l’intelligence sociale. Les forces de la justice regroupent la citoyenneté, l’équité et le leadership. Les forces de la tempérance regroupent le pardon, l’humilité, la prudence et le contrôle de soi. Les forces de la transcendance regroupent l’appréciation de la beauté et de l’excellence, la gratitude, l’espoir, l’humour et la spiritualité.

 

Faisons un zoom sur l’une de ces forces de caractère, par exemple la gratitude. La gratitude est la reconnaissance chaleureuse d’un bienfait qu’une autre personne nous fait. Le narcissisme est un puissant inhibiteur de gratitude. L’optimisme, l’empathie, l’humilité, la reconnaissance des privations antérieures et bien d’autres choses encore favorisent la gratitude.