Qu'est-ce que la psychologie positive

 

La psychologie positive s’intéresse au meilleur de l’être humain. Elle s’intéresse à la personne épanouie, à celle qui s’améliore, à celle qui franchit les difficultés et peut même trouver un bonheur plus grand. Elle s’intéresse également aux groupes, aux communautés, aux institutions.

 

La psychologie positive englobe trois dimensions : les expériences subjectives comme le bonheur, la satisfaction ou l’optimisme ; les traits personnels positifs comme la gratitude, la sagesse ou la curiosité ; et les institutions positives, qui favorisent expériences subjectives positives et traits personnels positifs (Seligman et Csikszentmihalyi, 2000)

 

La psychologie positive est un rééquilibrage. Il s’agit de construire un pendant positif à la psychologie traditionnelle qui est centrée sur les faiblesse, les troubles et les maladies de l’être humain. Dans la perspective de la psychologie positive, la santé mentale ne se réduit pas à l’absence de maladie mentale, elle se caractérise aussi par l’épanouissement.

 

La psychologie positive se construit sur des fondations scientifiques de premier ordre. Les méthodes utilisées sont variées : échelles d’auto-évaluation, expériences de laboratoire, méthode des jumeaux, études en coupe, études longitudinales, méta-analyses, etc.